Visitez le forum MH4U !
Sondage

Jouez-vous encore à Monster Hunter 3 Ultimate ?

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty54%Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty 54% [ 63 ]
Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty26%Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty 26% [ 30 ]
Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty15%Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty 15% [ 17 ]
Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty6%Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty 6% [ 7 ]

Total des votes : 117

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Derniers sujets
» cherche quelque chasseurs !!
par ulDuc Ven 8 Juil 2016 - 17:56

» Ré-ouverture de m-h-4.com !
par Shikeiyō Ven 11 Mar 2016 - 20:54

» Recherche de joueurs actifs
par Pikiruka Jeu 25 Juin 2015 - 9:14

» Chasse Zignore
par Zalyms Ven 19 Juin 2015 - 22:54

» chasse online
par Tatou Lun 15 Juin 2015 - 21:10

» Cherche joueur
par Tatou Lun 15 Juin 2015 - 21:09

» Grand zorgi
par stygien51 Lun 18 Mai 2015 - 12:49

» [Aide] Comparaison d'arme
par Sc0x Jeu 14 Mai 2015 - 18:56

» [Recherche Team] Il est temps pour Moi de jouer à plusieurs !
par tarek090 Ven 8 Mai 2015 - 13:23

» Grand zorgi
par Amiral_Popov Lun 4 Mai 2015 - 20:25

» Dova l'artilleur :D
par Dovagams Dim 3 Mai 2015 - 14:45

» Dessinez des supers monstres!!!
par bouboule Sam 2 Mai 2015 - 11:55

» Nouveau sur fofo
par Shinikata Ven 1 Mai 2015 - 2:42

» Attaque masquer est-ce un piege
par Lagiacrus56 Jeu 23 Avr 2015 - 7:42

» Niveaux de charge
par Shinikata Mar 21 Avr 2015 - 8:23

» [Wyvern's Slayers] Futur team Monster Hunter 3 Ultimate !
par fenec Sam 18 Avr 2015 - 9:22

» comment avoir scam duram
par Bwazaaah Sam 4 Avr 2015 - 23:29

» Dilemne d'armure artilleur bien fat
par Bwazaaah Sam 4 Avr 2015 - 23:28

» Comment tuer le Ceadeus?
par monado Sam 4 Avr 2015 - 19:47

» Cristal pur
par Shinikata Jeu 2 Avr 2015 - 23:32

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 381 le Mer 30 Mar 2011 - 2:05

Les mangas indispensables d'Hyksos !

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Hyksos le Ven 15 Mar 2013 - 22:57

Yop à tous ! J'viens de réaliser que la partie de la Taverne était un peu inactive en ce moment, alors, j'me suis demandé comment remédier à ça.  Et j'ai pensé à ce topic, un topic pour référencer les mangas ( parce que si je prends aussi mes lectures, on s'en sortira pas ) qui m'ont plus, touchés, en tout cas marqué.  C'est bien sur une liste non exhaustive et personnelle. L'intérêt de ce topic est donc de vous faire découvrir des mangas mais aussi d'échanger à leur sujet, d'avoir l'avis de gens qui les ont lu, qui les lirons, etc  … Bref, on y va ?
Ah  et !  Pour les feignants, voilà un lien vers MAL ( My anime list )  où je référence et notes les animés que je regarde, si vous avez pas envie de lire les critiques : http://myanimelist.net/animelist/Hyksos

FullMetal Alchemist


Fullmetal Alchemist est un manga de 27 tomes écrit par Hiromu Arakawa, de 2001 à 2010.  Deux séries ont été diffusées, la première, bien qu'elle reprenne les bases de l'histoire, n'a pas été écrit par Arakawa, diffère du manga papier et compte 51 épisodes et un film ( Conqueror of Shamballa ).  La seconde, FMA Brotherhood, est constituée de 64 épisodes et est fidèle à l'histoire originale.

Ce manga et moi, c'est une grande histoire d'amour, sans conteste mon manga favoris, et qui fait partie des œuvres littéraires qui m'ont le plus marquées et inspirée. L'histoire se déroule dans un univers steam-punk.

Résumé


Amnestris, 1900 et des poussières.  Le pays est dirigé d'une main de fer par le Führer King Bradley et l'armée n'hésite pas à réprimer toutes rebellions dans la violence et le sang.  
C'est dans ce contexte qui vivent les frères Elric, deux enfants dont le père est parti alors qu'ils étaient jeune, laissant leur mère malade s'occuper deux.  A la mort de leur mère, terrassée par sa maladie, les deux frères se mettent en tête d'apprendre l'alchimie afin de la ressusciter, même si cela implique de transgresser les règles :  la transmutation humaine est interdite. Durant l'opération, l'aîné, Edward , perd sa jambe gauche et le plus jeune, Alphonse, son corps tout entier.  Afin de sauver son jeune frère, Edward sacrifie son bras droit pour fixer l'âme d'Alphonse à une armure.
Mais la transmutation est un échec, et les deux frères n'arrivent pas à redonner vie à leur mère.  
Alors que la vie des frères Elric semble brisée à jamais, Edward décide de se faire greffer des automails ( des prothèses très sophistiquées, aussi efficaces que des membres normaux. ) et de devenir Alchimiste d’État, afin de partir en quête de la Pierre Philosophale et de retrouver le corps de son frère et ses membres perdus.  
Intégré dans l'armée sous le pseudonyme de FullMetal Alchemist, et sous la responsabilité du colonel Roy Mustang, Edward se lance à l'aventure avec son frère à ses côtés.  Au cours de leur long voyage, ils seront confrontés à la vie éternelles, la mort et le danger.  Ils seront mêlés à une affaire qui dépasse largement leur propre intérêt, et remonte à l'origine de la création d'Amnestris et ils s'aventureront au plus profond de l'enfer pour retrouver leurs corps.

Mon avis


Hiromu Arakawa se démarque par son talent pour la narration, et pour la création de personnage. Là  où, très souvent, les auteurs de shonen tablent sur l'action et l'épique, elle choisie de créer une histoire digne des plus grands, et de créer des personnages tout simplement  géniaux.  Ainsi, ne vous attendez pas à trouver des combats sur plusieurs tomes dans FMA, c'est pas le genre de la maison. En revanche, si vous cherchez un scénario hallucinant, vous avez frapper à la bonne porte.  Le secret réside dans la profondeur des personnages, même le plus secondaires des personnages est travaillé, et méchants comme gentils sont charismatiques.  On est donc loin du clicher du héros de shonen classique qui frappe avant de réfléchir, car si Edward, le personnage principale est impulsif, il est impossible de le limiter à ça.  Il en va de même avec tous les autres personnages.
Alors reprenons, l'histoire nous amène à suivre l'évolution des frères Elric, et  la façon dont ils grandissent.  Mais elle nous plonge aussi dans le passé d'un pays, et dans son futur. Il est très dur de définir l'histoire de FMA, car elle présente beaucoup d'aspect.  Les frères Elric sont sans conteste les personnages principaux, mais d'autres persos plus secondaires, ont une très grande importance, c'est le cas par exemple du colonel Mustang, du lieutenant Hawkeye  ou de Maes Hughes.  Sans oublier le commandant Armstrong, Izumi Curtis ou Winry.  Autant de personnages qui ont une importance capitale dans l'histoire, et qui sont aussi bien travaillés que les deux héros.  Alors que rajouter sur FMA ?  Que l'histoire est ultra-captivante ?  Vous avez du le comprendre. Que c'est une œuvre profondément marquante ? Évidemment. Car, FMA est un shonen, autant par son charac d-sign que par l'âge du héros, où par les combats, mais il aborde des thèmes sombres typiques du seinen : l'absence de famille, la peur de tuer, l'horreur de la guerre, la prix a payé pour avoir ce que l'on veut, … Ainsi, l'intérêt du manga vient donc de l'histoire, du scénario, mais aussi de ce qu'il nous enseigne, de ce que veut sous-entendre l'auteur. Car FMA est une magnifique leçon de vie, d'acceptation, de pardon et de respect.  

Alors, pour finir avec ce manga, et pour ceux qui voudraient le découvrir, mais qui n'aiment pas forcément lire, FMA Brotherhood est très bien fait, très proche du manga papier, et qui rend bien compte de l'intérêt de l'histoire. En revanche, la version papier est un meilleur support pour ceux qui veulent vraiment voir le génie de l'auteur, car on retrouve dès le premier tome, des références au dernier, un travail sur les actions en profondeur, je m'explique : certains éléments de l'intrigue sont vus avec une approche particulière, on a l'action, mais aussi sa répercussion ( cf le tome 4, et un événement particulier, et clef du manga. )

J'pense avoir fait le tour de ce qu'il y avait à dire sur ce manga, mais n'hésitez pas à me poser des questions

Hunter X hunter


Hunter X Hunter est un manga de32 tomes et 92 épisodes écrit par Yoshihiro Togashi commencée en 1998.  La version animée ( du moins la première, de 1999  à 2000 ) est terminée, mais le manga est encore en cours.  Une deuxième version animée est en cours de diffusion.  ( Je n'ai pas lu le manga, j'ai juste regardé la version 1999 2000 )

Avec ce manga, on reste dans le thème du shonen/seinen. HxH est bien un shonen, là encore, à cause ou grâce à l'âge du personnage principale, et des nombreux combats qui rythment le manga. Mais là encore, on est loin des duels qui durent sur une plusieurs épisodes. HxH s'apparente aux seinen par son ambiance très sombres, ses méchants à forte tendances psychopathe, particulièrement violents et classes  ( j'aime bien faire la comparaison avec Sephiroth, de FF 7 : quand il rentre dans un bar, tout le monde se tait, quand Hisoka, le méchant de HxH, tout le monde se suicide. ), enfin, par certains personnages, qui ont une histoire particulièrement horrible et perturbante.  Avant de commencer le résumer, je tiens à préciser que le personnage principal est Gon, mais qu'il est entouré  de trois autres persos, Kurapika, Leorio et Kirua, ces trois là, principalement Kurapika et Leorio sont presque aussi important que Gon, et beaucoup plus intéressants.

Résumé


Gon est un enfant normal, à ça prêt qu'il vit avec sa tante, que sa mère est morte et son père parti, et qu'à même pas 10 ans, il passe sa vie dans la forêt sur l’Île de la Balaine, à jouer avec les animaux sauvages et à pêcher.  
Il apprend un jour que son père est un Hunter, c'est à dire qu'il voyage à travers le monde à la recherche de trésors, pour protéger la faune, la flore, mais aussi les hommes. Plus qu'un hunter, son père est le meilleur, et son fils décide de partir sur ses traces.  Il n'a donc pas d'autres objectifs en devenant hunter que de retrouver son père. Là où ses amis de voyages, Leorio et Kurapika, risquent leur vie l'un pour l'argent l'autre pour venger sa tribu massacrée, lui se bat par curiosité pour ce qu'à fait son père.  
Au cours de l'aventure, ils rencontrent donc Kirua que se joindra à eux, pour s'amuser, étant le cadet d'une famille d'assassin,  Gon est son premier ami, et il le suivra pour voir jusqu'où il ira.  
Ainsi, dans le premier arc, on suit les aventures du petit groupe, et leur progression au cours de l’examen de hunter, ainsi que leurs confrontation avec Hisoka, un membres de la Brigade Fantôme. Le deuxième arc est plus centré autour de Kurapika et sa quête de vengeance ( il est clairement l'arc le plus sombre du manga ) et le troisième …  Surprise.  

Mon avis


L'intérêt de HxH réside certainement dans ses personnages secondaires, et ses méchants :  Gon est relativement fade et irritant :  il est le genre borné, un peu le stéréotype du perso de shonen.  En revanche, ses amis sont beaucoup plus intéressants :  de par leur passé, de par leur construction et leur psychologie. Enfin, les méchant sont particulièrement charismatiques, notament Hisoka, qui est presque le personnage principale de l'histoire, de part sa force et son incroyable psychologie :  instable mentalement, sadique, masochiste ( dans le sens soft hein ), ( les fans ont du mal à s'accorder sur sa sexualité, bien qu'il marque une certaine attirance pour les femmes, beaucoup de monde pense qu'il est gay et pédophile ). Cette psychologie si particulière fait de lui un perso ultra-charismatique ( parce que tout ce que j'ai dit sur lui est négatif, mais pourtant, il a une classe monstrueuse ), et clef du manga, et juste pour lui, ce manga vaut la peine.  
Alors voilà, si vous êtes amateur d'ambiance particulière, de personnages originaux et charismatiques, ce manga est fait pour vous.  A la différence de FMA, il n'encourage pas particulièrement à la réflexion, il est vraiment marquant, je vais me répéter parce que c'est vraiment la clef du manga , de par l'originalité de ses personnages, Hisoka est ultra charismatique et un perso vraiment intéressant, Kirua, même si j'en ai peu parlé, aussi, etc …  Ce sont des personnages que vous ne verrez jamais ailleurs.  

Pour ceux qui sont intéressez, je vous conseil de regarder l'ancienne version ( un peu dure à trouver, mais sur DP-stream ça va.) qui rend vraiment bien cette ambiance sombre et oppressante.

Sword Art Online


Sword Art Online est un light novel de 12 tomes, écrit par Reki Kawahara et adapté en un animé de 25 épisodes  ( qui correspondent aux tomes 1 à 4 ).

J'ai découvert ce manga très récemment, et ça a été un véritable coup de foudre. Autant, pour les précédents, le scénario ou les personnages sont ultra travaillés, autant ici ils ne sont pas exceptionnels, l'histoire est correcte, mais pas transcendante, pourtant, si je devais choisir quels sont mes mangas préférés, il en ferait parti.  Parce qu'ici, l'intérêt et le questionnement que ce manga entraîne, et la façon dont évoluent les relations entre les personnages ( et principalement la façon dont évolue le personnage principale en fait. )

Résumé


2022, le jeu vidéo entre dans une nouvelle aire, le VRMMO.  Aujourd'hui sort un nouveau jeu en ligne, Sword Art Online, qui propose au joueur une immersion totale :  après avoir enfilé un casque, le joueur est matérialisé en réalité virtuelle dans le monde de l'Aincrad.  Ce jeu annonce une révolution totale pour le monde vidéo-ludique, et certaines personnes ont eu la chance de pouvoir tester le jeu en version bêta :  les nouveaux joueurs les appellent simplement les bêta-testeurs.  Kirito fait parti des heureux élus, menant une vie normale, quoi que froid et distant avec sa famille, il a déjà eu la chance de jouer à SAO, et attend avec impatience l'occasion d'y retourner. Le jours de sa sortie, il fait parti des premiers à se connecter, et retrouve avec plaisir l'Aincrad et ses mécanismes.  Dans ce jeu, pas de magie, juste des épées.  Les joueurs apprennent à se servir de leurs armes et choisissent leurs compétences d'épéistes en fonction du rôle qu'ils veulent jouer. Mais   après sa sortie, le premier jour  de jeu, alors que des centaines de milliers de joueurs sont connectés, un maître du jeu apparaît pour faire une annonce :  les joueurs ne peuvent plus se déconnecter du jeu.  Ils sont piégés dans l'Aincrad, et le seul moyen d'en sortir est de finir le jeu. Mais, dans SAO, la mort est définitive :  une mort en jeu entraîne la mort dans la réalité. Avant de disparaître, le maître du jeu supprime les skins des joueurs pour leur donner la même apparence que celles qu'ils ont en réalité :  l'Aincrad devient alors une réalité parallèle, et plus qu'un jeu, il s'impose comme un univers à part entière, où les joueurs ne peuvent plus se cacher derrière des apparences choisies.
Alors que les joueurs, paniqués, s'organisent en groupe pour survivre, Kirito lui choisit de profiter de son expérience de bêta-testeur pour avancer seul le plus vite possible.  
On suit donc au cours du manga son avancées solitaire  dans le jeu, et la façon dont il vit cet exile forcé à travers l'Aincrad.  

Mon avis


Derrière ce speech se cache un manga d'une étonnante complexité dans la façon dont est traité cet enfermement forcé des joueurs.  Le personnage principale, Kirito, est particulièrement intéressant, par le fait qu'alors que tout le monde se regroupe pour avancer en groupe sur le front ( le front est l'endroit où les joueurs sont le plus avancés dans le jeu :  les joueurs au front sont donc ceux qui découvrent les étages et les monstres, ils sont les plus en danger, mais aussi les meilleurs ) alors qu'il avance en solitaire quoi qu'il arrive.  De même, la plus part des joueurs paniquent ( et bon nombre se suicident )  à l'idée de ne pas pouvoir quitter se monde, lui, même s'il ressent une certaine mélancolie, semble apprécier ce nouveau monde.  Il va donc à contre-courant, et cette sorte d'isolation, autant physique que morale,  lui vaut immédiatement l'attachement du spectateur, et on a cette volonté de connaître la suite de son aventure.  ( autant dire que les 25 épisodes se regardent très très vites ) Mais ça n'est pas suffisant pour rendre un tel manga excellent :  un bon personnage principal attachant, c'est bien, mais il en faut plus, et ici, on est servit. Déjà parce que le manga répond au rêve de bon nombre d'entre nous :  qui n'a jamais voulu vivre dans un monde où son quotidien est une aventure ? Et au de-là de ça, il est une critique du jeu vidéo :  métaphore de l'isolement qu'il peut apporter ( ici représenté par le fait que les joueurs soient bloqués dans l'Aincrad ), des dégâts qu'il peut causer ( une sorte de mort sociale, représentée dans SAO comme la mort réel du joueur ). Là vous devez vous dire :  « Euuuuuh …  Il est gentil mais bon, on s'en fou un peu » , et vous n'aurez pas tord.  Par contre, pour rester dans le questionnement, avec ce manga, une question est posée au spectateur :  « Et si vous aviez le choix ?  Choisir un quotidien palpitant, plein d'aventure, où vous avez des opportunités. Un monde où vous auriez des sensations, des sentiments, où tout semblerait réel, mais rien ne le serait ? Choisiriez vous de vivre dans ce monde ? »
Donc voilà, pour conclure avec ce manga, je dirai qu'il est le manga du moment à voir, déjà parce qu'il se regarde rapidement, ensuite parce qu'il est captivant, et sous ses aires de shonen classique, il cache des idées intéressantes et touchantes. C'est la vrai force du manga :  il est touchant :  vraiment touchant.  L'histoire de Kirito est touchante, mais l'idée de ce monde est touchante, du moins intéressante.
Parce qu'expliquer l'intérêt réel de cet animé est très dur, je vais faire une petite comparaison avec Shadow of the Colossus, ce jeu, rendu mythique par son ambiance, était basé sur une chose, la tristesse de Wanda.  Je suis en train de regarder une nouvelle fois SAO, et je me rend compte que c'est pareil avec cet animé : ce qui rend le manga vraiment addictif, c'est le fait que l'on ressente parfaitement les sentiments de Kirito, vraiment à la manière de SofC.

Pandora Hearts


Pandora Hearts est un manga de Jun Mochizuki, actuellement, 19 tomes sont sortis au Japon, et 17  en France.  Un animé de 25 épisodes a été diffusé, mais il est médiocre.  

Ce manga est inspiré de Alice au pays des merveilles, de Lewis Caroll et en reprend certains personnages et thèmes. C'est vraiment un manga qui m'a beaucoup marqué et plu, peut-être pas autant que ceux que j'ai cité avant, mais il reste vraiment bon grâce à ses personnages ( et je réalise que pour l'instant, j'ai parlé de quatre manga, et que chacun se démarque grâce à ses personnages, comme quoi, c'est vraiment quelque chose d'important. )

Résumé


Le pays présenté de Pandora Hearts est dirigé par quatre grandes familles ducales :  les Vessalius, les Nightray, les Rainsworth et les Barma.  Oz Vessalius est l'héritier de la famille Vessalius, la plus puissante des 4. Le jours de ses 15 ans, lors de sa cérémonie de passage à l'âge adulte, d'étranges hommes interrompent le rituel pour le plonger dans l'Abysse, un monde parallèle réservé au criminels.  Là-bas, il se lie à  Alice, une chain ( un esprit vivant dans l'Abysse ), afin de s'échapper de sa prison.  Quand il retrouve le monde réel, 10 ans ont passés.  Mais si ses proches restés dans le monde réel ont grandit, lui non, il est toujours l'enfant de 15 ans qu'il était, alors que son valet, Gilbert, a prit 10  ans.  
Il se retrouve ainsi plongé dans un monde qui a bien changé an 10 ans :  les Baskervilles, une ancienne famille déchue et déshonorée,  est réapparut et souhaite mettre la main sur la Volontée de l'Abysse, qui semble avoir un lien avec Alice et Oz.  En même temps, une organisation, Pandora, qui réunit des membres de chaque familles ducales a vu le jour et qui a pour but de contrer les Baskerviles.

Mon avis


Pandora Hearts est un des mangas les plus étranges du moments, car il est le manga du souvenir :  l'histoire tourne autour des souvenirs des personnages principaux, du passé, et de comment les différents personnages arrangent l'histoire en leur faveur.  Autant dire qu'on a tendance à se perdre dans ces aléas dans le temps, les souvenirs et les pensées. Comprendre l'histoire est alors très compliqué, mais aussi jouissif, parce que, parfois plusieurs tomes après, on apprend certains truc et on se dit « Woaw ! ».  Par ailleurs, les objectifs varient, et le but principale dans un tome est souvent parfois différent dans le tome suivant. C'est assez compliquer à expliquer :  il y a un va et vient entre les points de vue des différents personnages, justement parce que le personnage principale ( Oz, au passage, un monument de classe, parce qu'il accepte absolument tout, et essaye de répondre  aux questions qui lui sont posés simplement. De même, il agit avec un mépris de sa propre vie ( qu'un autre personnage qualifie de « pulsions suicidaires » ) assez impressionnant et qui, d'un côté, impose le respect, et de l'autre, invite au questionnement. ) se laisse porter par les évènements. Il suit ce qui se passe et essaye de garder la tête hors de l'eau.  Au final, il est très proche de ce que nous sommes :  il est assez impuissant puisqu'il n'a pas de réels pouvoirs ( enfin, ne spoilons pas ) et essaye de composer avec les informations dont il dispose pour se faire un avis.  
Enfin, on a les rebondissement scénaristiques.  Je vous disais que l'histoire était dure à suivre :  et pour cause, elle est vraiment complexe, et les rôles s’inversent si rapidement, que chaque tome remet en cause le précédent.  On a tendance à se perdre dans cette intrigue si complète, mais c'est avec plaisir, et même si des fois on se demande « pourquoi », on est captivé par l'évolution des personnages de Oz, Alice et Gilbert. Puis par celle de leurs ancêtres.
Pour conclure, actuellement, tant que le manga n'est pas entièrement terminé, il est très dur de tout comprendre à 100 %, et c'est là le génie de l’œuvre :  le lecteur est le double de Oz : il est perdu et ballotté par le flot des évènements, obligé d'accepter ce qu'il apprend sans forcément le comprendre, et il en va de même pour le lecteur, comprendre parfaitement PH n'est pas utile, et n'est pas intéressant, l'intérêt de l’œuvre est d'être exactement dans la même position qu'Oz, on a les informations, qu'on les comprène ou pas n'a pas d'importance, il suffit de les accepter, et de se laisser porter par l'histoire.  Ensuite, quand l’œuvre est fini, il est temps de tout relire, pour tout re-comprendre parfaitement.
J'dirai donc que c'est un manga à lire, parce qu'il est vraiment exceptionnel dans sa narration.  
Et j'ai failli oublié ... Les dessins ...  Les dessins de ce manga sont justes magnifiques, et donnent un cachet génial à l'ensemble.


Sakurasou no pet na kanojo


Sakurasou no pet na kanojo est une comédie dramatique/seinen. A l'origine, c'est un light novel en 10 tomes ( 8 parus à ce jours ) écrit par Hajime Kamoshida et adapté en un manga de 3 tomes ainsi qu'un animé de 24 épisodes. Je n'ai vu que ce dernier, je ne vous parlerai donc ni du manga ( qui est un seinen )  ni du light Novel.

Sakurasou est un des premier manga « life school » que je regarde et c'est une énorme claque.  C'est un animé qui est vraiment percutant.

Résumé


Kanda Sorata est un étudiant quelconque de la section d'art du Lycée Suimei. Quelconque, à ça prêt qu'il est incapable de ne pas s'occuper des chats abandonnés qu'il rencontre, ce qui lui vaudra une exclusion simple et définitive des dortoirs normaux.  Ainsi, pour garder ses chats, Sorata se voit obligé d'intégrer le dortoir Sakurasou : un bâtiment construit pour accueillir les enfants à problèmes du lycée Suimei.  Là-bas il rencontrera Shiina Mashiro, une jeune mangaka de talent, incapable de s'occuper de quoi que ce soit excepté de son art. Sorata se verra donc obligé de s'occuper d'elle, tout en essayant de vivre au mieux avec les étranges pensionnaires de Sakurasou.

Mon avis


Le meilleur moyen de décrire Sakurasou no pet me semble être de dire que ce manga, c'est un peu comme se prendre un couteau dans le ventre et dire qu'on aime ça.  La plus part des gens disent qu'un seinen ne peut n'y être drôle, ni concerner des adolescent, qu'il doit être sombre angoissant, avec des personnages adultes et matures. Ce manga est là meilleure réponse qu'on puisse leur adresser, parce que Sakurasou no pet est définitivement un seinen, et pourtant, il reste drôle.
Le manga est basé sur l'art, et c'est pour ça que je l'apprécie tant, et qu'il me touche tant, c'est une œuvre qui parle de l'influence de l'art sur ceux qui créent, de son poids, et de comment il modifie nos relations avec les autres.  Pour vraiment comprendre cette partie du manga, je pense qu'il faut être soi-même un créateur qui a été confronté à ces problèmes, et c'est pourquoi je pense que tout le monde ne peut pas apprécier Sakurasou no pet.
Mais revenons au coup de couteau.  On dit souvent que la fiction ne sera jamais pire que la réalité :  dans un livre, un film, si le héros est blessé à mort, il finit toujours par se relever, s'il perd son bras, il trouvera un moyen de faire avec, etc.  Dans la réalité, une blessure est une blessure, un traumatisme est un traumatisme.  « Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort » s'applique dans la fiction, allez dire ça à quelqu'un de tétraplégique après un accident, vous allez voir s'il se sent plus fort. C'est quelque chose que j'ai toujours approuvé, la fiction ne sera jamais plus cruelle que la réalité, pourtant, Sakurasou no pet est une œuvre de fiction, qui s’intègre dans les règles de cette réalité, ici, la volonté ne fait pas tout, et dire «  Je veux » ne reviens pas à « Je peux ». Sorata, le personnage principal résume parfaitement ce qui fait la force du manga dans cette phrase : « Ce putain de monde est injuste. » Tout au long de l'animé, les personnages luttent pour leurs rêves, mais comme dans la réalité, certains leurs échappent, et ils sont souvent rattrapés par les gens plus talentueux, qui, en travaillant moins réussissent mieux.  En 24 épisodes, on vit avec les personnages la dur expérience de la désillusion et de l'échec. Deux ombres qui souillent la vie de tous créateurs, et qui sont rarement retranscrites dans la fiction. Alors oui, Sakurasou est un coup de  couteau, parce que c'est un des rares manga où on nous rappelle que bien souvent, la volonté n'est rien sans le talent.
Vu ce que je viens d'écrire plus haut, le manga doit vous sembler bien sinistre, et pourtant, il y a un second enseignement qui se cache dans l'ombre du premier. Je vous ai parler du degrés artistique de l’œuvre, qui est traité avec un certain pessimisme par l'auteur, mais il y a  aussi un degrés humain qui est abordé, avec cette fois, avec beaucoup d'optimisme et de confiance.  Car si Sakurasou no pet nous invite a être réaliste dans nos aspirations, il nous rappelle également que, quoi qu'il arrive, l'être humain ne peut pas se permettre d'abandonner, car l'abandon est un geste égoïste, et que même si nos rêves sont brisés, il reste nos amis, et ces derniers nos offrent toujours la possibilité de nous relever, et de recommencer. En somme, on voit un chorégraphie de personnages qui souffrent et s'entraident, et qui, malgré tout, sont heureux d'êtres ensembles et d'apprendre ensembles.
Pour vous donner un avis un peu plus claire sur Sakurasou no Pet, c'est vraiment une merveille, quelque chose de génial qui vous prend aux tripes et qui vous apporte beaucoup, mais c'est aussi un manga qui fait mal et qui illustre une réalité parfois dure à accepter.  


Kuroko no Basket


Kuroko no Basket est un shonen écrit par Tadatoshi Fujimaki. Actuellement, 22 tomes sont parus aux japons, et un animé de 25 épisodes a été réalisé.  Une deuxième saison de l'animé commencera en octobre 2013.

Kuroko est donc un manga de sport, dédié au au basket, chose plutôt rare au japon. Le manga connaît un franc succès chez nos amis du pays du Soleil levant, et pour cause, il est probablement le meilleur manga de sport actuel.  

Résumé


Le collège Teiko était connu pour être l'un des meilleur du pays en terme de Basket. Porté par les 5 prodiges de la génération des miracles, le club a remporté trois fois d'affilé la coupe inter-collège.  
Ces 5 génies considéraient un sixième membre de l'équipe comme un joueur à part entière de la génération des miracles, pourtant, ce dernier n'a jamais été reconnu, et personne ne se souvient de lui.  
A la fin du collège, les 5 membres de la génération des miracles, ainsi que Kuroko Tetsuya, le 6ème joueur fantôme de l'équipe se séparent et rejoignirent chacun un lycée différent, avec pour but de mener leur nouvelle équipe respective au sommet.  
C'est ainsi que Tetsuya intègre là toute jeune équipe du modeste lycée Seirin, où il rencontre Kagami Taiga, venu tout droit des États-Unis. Ce dernier commence par mépriser Tetsuya, faible sur le terrain alors qu'il a fait parti de la génération des miracles, mais il finit vite par se rendre compte que, s'il est incapable de shooter ou de dribbler, Tetsuya est un passeur hors-pair, qui utilise son manque de charisme pour se faire oublier par ses adversaire et les surprendre.  C'est ainsi que Taiga et Tetsuya décident de travailler en équipe, et d'associer le talent inné du premier, et les passes exceptionnels du second pour devenir les meilleurs du Japon.  

Mon avis


La première chose que je tiens à dire quand on parle de Kuroko, c'est qu'il est bon, parce qu'il n'est pas cheaté :  quand on parle de manga de sport, on pense immédiatement à Eyeshield 21 où les joueurs se téléportent, dépassent le mur du son ou à Prince of Tennis, où le personnage principal détruit un stade en un smash.  Ici, on oublie tout ça, même si les personnages, jouent aussi bien que des stars de la NBA, tout ce qu'ils font est humainement possible ( j'ai tout testé personnellement, à mon niveau bien sur ). Alors évidement, on retrouve des classiques du genre, comme les flash-back pendant les matchs, les joueurs qui se parlent pendant des heures et les matchs sur plusieurs épisodes, mais on est loin du maître du domaine :  Olive et Tom où il faut trois épisodes pour que le ballon remonte le terrain.
Maintenant, passons à ce qui fait la force du manga : sa durée, le fait qu'il n'y ait que 25 épisodes a forcé les réalisateurs à faire des choix, et à nous proposer uniquement les moments clefs de l'histoire : du coup, même si certains matchs durent sur deux épisodes, tout ce que l'on voit est important, et donc captivant :  il n'y a pas de passage mou ou ennuyant, et c'est très appréciable.
Ensuite, pour ce qui est des personnages, c'est un peu cliché, mais c'est bien fait, et ça marche. On est donc sur un manga qui repose principalement sur le fait qu'il soit captivant, car si on apprécie le tempérament de certains personnages, ça ne fait pas d'eux des icônes ou des persos mémorable, ils sont cependant suffisamment efficaces pour que l'on s'attache à eux, et que la réussite de leurs ambitions nous tienne à cœur.
Donc, pour résumer un peu le tout, je dirai que c'est un manga génial pour ceux qui aiment le basket, et dans le semble, c'est un manga bien maîtrisé, c'est clairement le manga de l'année, mais c'est un animé efficace qui fonctionne, et on arrive bien trop rapidement à la fin.  


Silver Spoon : Gin No Saji


Silver Spoon est un manga écrit par Hiromu Arakawa. Pour le moment, 8 tomes sont sortis au Japon, et 3 en France, et un animé vient tout juste d'être licencié. La première saison de 25 épisodes a commencé simultanément au Japon et en France sur Wakanim et 4 épisodes sont sortis au 1er août.  Les chèques pour la deuxième ont déjà été signés.  

Le nom de l'auteur ne doit pas vous être inconnu, puisque c'est elle qui a écrit FMA, dont je parle plus haut, et rien que pour ça, ce manga a sa place ici.  

Résumé


Yugo Hachicken. L'âge d'entrer au lycée, en conflit avec ses parents, et aucun autre but dans la vie que  de fuir ses derniers, et d'être le premier de sa classe.  Ce sont pour ces deux raisons, principalement la première, qu'il décide d'intégrer le lycée agricole Ohezo, le seul à proposer un internat près de chez lui. Ce qu'il n'avait pas prévu, c'est qu'après une vie passé à travailler en solitaire dans sa chambre, à éviter le sport et les relations avec les autres il était tout sauf préparer à ce qui l'attendait à Ohezo, un lycée ou la collaboration et les efforts physiques font partis du lot quotidien des élèves. C'est donc avec appréhension, que le jeune Hachicken va être confronté pour la première fois à la vie en société, et à la dure réalité du monde agricole.  

Mon avis


Ce qu'il faut savoir en premier lieu, c'est que parler de ce manga est très dur pour moi, déjà parce qu'il arrive après FullMetal Alchemist, et que par conséquent, j'en attends beaucoup, ensuite parce qu'il n'est pas fini, et bien évidement, parce que j'ai du mal à être objectif quand il s'agit du travail d'Hiromu Arakawa.  
Ce manga est un projet qui tient particulièrement à cœur à cette dernière parce qu'elle est elle même issue d'une famille d'agriculteurs d'Hokkaido, et que le monde rural est très peu connu au Japon, elle voulait donc sensibiliser à sa manière les japonais à cette dure vie qu'est celle des paysans, et bien sur, rendre un hommage à ses racines.
Ce qui surprend le plus, c'est qu'on est loin du ton sérieux de FMA, Silver Spoon est définitivement une comédie légère, un manga agréable à lire en été, sur la plage ou sous un parasol.  Pourtant, derrière ses airs de manga sans relief, Silver Spoon cache une critique précise du système japonais, comme seul Hiromu sait le faire.  Car pour cette dernière, l'histoire en elle même ne se suffit pas, elle a besoin d’ajouter plus e matière à ses récits, pour que ces derniers soient les prétextes d'un apprentissage.
Silver Spoon s'adresse a des japonais, et pour nous, tout cela peut-paraître étrange, mais Hachicken  est un jeune écrasé par la pression sociale et scolaire, ce qui est relativement courant au Japon, c'est un jeune qui sacrifie tout pour ses notes, et qui n'a aucun projet pour l'avenir, excepté être le meilleur de sa classe.  C'est pourquoi il est déstabilisé par les rêves de ses nouveaux camarades, et c'est pour ça bien sur, qu'il a fuit ses parents. C'est donc ce système qui écrase les étudiants sans leur laisser la possibilité de s'épanouir que dénonce Hiromu, et elle ajoute à ça un humour léger et agréable, qui fait de son manga un must-have.
Enfin, j'pense qu'au-delà de la critique du système scolaire japonais, la managaka s'essaye avec cette nouvelle œuvre à une peinture plus réaliste du comportement humain que ce qu'elle a pu faire dans FMA ( où les personnages sont motivés par des buts tels que retrouver leur corps, sauver le monde ou devenir Führer, ce qui, avouons le, n'est pas vraiment la préoccupation de monsieur tout le monde ) et quoi de mieux pour cet exercice, que d'analyser le milieu dans lequel elle a grandi.



Angel Beats !



Angel Beats est un light novel écrit par Jun Maeda et qui a eu le droit à une adaptation en un animé de 13 épisodes réalisés par les excellents sutdio Key ( Clannad ). Le manga Angel Beats !  Heaven's Door ( tout ça sent l'inspiration de Bob Dylan ) est une  pré-quelle à l'histoire développée dans l'animé et le LN.  

Ce manga est relativement cour, mais c'est un pur bonheur, il a vraiment des qualités remarquables comme son OST, ses dessins agréables et son animation lumineuse qui donne l'impression que les personnages évoluent au paradis.  

Résumé

Otonashi Yuzuru est mort.  Pourtant, au lieu de se retrouver au paradis, il se réveille dans la cours d'un lycée, dans un monde où l'on ne peut pas mourir mais où obéir aux règles du lycées et à la redoutable Tenshi, qui à grand renfort de pouvoirs magiques, essaye de faire suivre le règlement, signifie être effacé.  Afin de survivre dans ce monde, Yuzuru rejoint le Front de l'Au-delà, un groupe d'adolescents coincés comme lui dans ce monde et qui se battent, menés par la charismatique Yurippe, contre Tenshi afin de ne pas être effacé.  Mais les membres du Front, s'ils se battent pour ne pas être effacé, le font aussi pour se venger de Dieu qui a fait de leur vie précédente un cauchemar.  Yuzuru, amnésique, ne partage donc pas cette volonté farouche de défaire Dieu, mais sa quête de souvenirs, le poussera à soutenir le Front tout à s'interroger sur Tenshi, cet ange affrontant le Front, comme pour protéger Dieu de la colère des membres du Front.

Mon avis

Ce manga comment dire …  C'est une énorme …  Ode à la vie.  C'est comme si quelqu'un venez vous prendre par le col et vous gueulez «  Vis putain !  Vis t'as vis à deux cents pour cents ! T'auras pas d'autre chance mec !  Alors bouge toi ! Et j'en ai rien à foutre que t'ai douillé, j'en ai rien à foutre que tu penses être la personne la plus malchanceuse au monde ! Vis, vis vis ! ».  Voilà, c'est la meilleure façon de décrire cet animé.  Enfin, la meilleure façon de rendre compte de sa grandeur.  Parce que oui, Angel Beats ! est grand. J'vois pas comment on peut le décrire autrement qu'une ode à la vie.  Parce que les personnages principaux sont tous morts en ayant eu une vie tragique, et dans ce nouveau monde, ils apprennent à vivre. Ils apprennent à être heureux, et vivent la vie qu'ils n'ont pas pu avoir. Alors au niveau de l'histoire, c'est bien avec beaucoup de twists ( mention final pour le twist final d'ailleurs ), mais c'est pas exceptionnel, tout comme les persos d'ailleurs, ils sont attachants, mais n'ont pas le charisme d'un Edward Elric, d'une Shiina Mashiro ou d'un Oz Vessalius.  La vrai force du manga est vraiment dans cette merveilleuse ode à la vie ( et dans la référence à Bob  Dylan, parce que faut pas déconner ) qu'est l'histoire des personnages.  Mais j'aimerai rentré un peu plus dans le détail, et si possible sans vous spoiler. Angel Beats !  présente donc des personnages à la vie raté et qui veulent se venger de Dieu, et le manga aurait facilement pu tourner à une exécution sommaire de la religion pendant 13 épisodes ( ça ne m'aurait pas déplu, mais là n'est pas la question ) et, au lieu de ça, on est vraiment embarqué dans une histoire humaine, profondément humaine, qui nous encourage à vivre coûte que coûte, parce que si Angel Beats !  est un must-have, c'est certainement parce qu'il nous apprend, que la vie n'est jamais sans valeur et au final, c'est comme si l'auteur nous disait :  « Peut-importe que votre vie dure encore 5 ou 70 ans. La seule chose qui a de l'importance, c'est qu'au moment de mourir, vous puissiez sourire et dire «  J'ai vécu une vie qui valait le coup. » »


Deadman wonderland



Deadman Wonderland est un manga écrit par Jinsei Katoaka et adapté en un animé de 12 épisodes.
Le manga compte 12 tomes et est terminé.

Je n'ai pas lu le manga ( qui est, parait-il, très bon ) et je me contenterai donc de vous parler de l'animé.

Résumé

Igarashi Ganta est le seul survivante de sa classe, massacrée par un homme en rouge aux terrifiants pouvoirs.  Ganta est donc accusé pour le massacre de sa classe, et, incapable de prouver son innocence, il est condamné à mort. Mais 10 ans après un séisme qui a ravagé la partie continentale du Japon, les condamnés à mort ne sont plus exécutés, mais envoyés dans une prison privée construite sur les ruines de Tokyo :  Deadman Wonderland.  Ganta va se retrouver expulser dans cet enfer, où les prisonniers doivent participer à des attractions pour survivre.  Là bas, il rencontrera Shiro, une intrigante jeune fille qu'il semble connaître et qui l'aidera à survivre.  
De plus en plus obsédé par l'homme en rouge qui a brisé sa vie et son futur, Ganta commencera à développer l'Arbre de Sang, un virus qui lui permet de manipuler son sang pour en faire une arme.  Le même virus que l'homme en rouge a utilisé pour massacrer sa classe. Porté par son désir de vengeance, Ganta se retrouvera piégé au plus profond de la folie humaine, dans un monde où refuser de se battre signifie mourir.  

Mon avis

J'attendais énormément de cet animé, parce qu'on m'avait dit beaucoup de bien du manga. Et ça a été une énorme déception.  L'animé n'est pas mauvais, mais de toute cette liste, il est probablement le moins bon. L'histoire n'est pas de masses bien développée. On sent qu'il y a du potentiel, mais, ça reste du potentiel. L'animé est très sanglant, avec beaucoup de scènes dites choc ( genre quelqu'un qui se fait arracher l'oeil ) ou un mec qui se fait tailler en morceau façon supplice chinois )  et on a un peu l'impression que les réals se sont dit « Si on met beaucoup de sang partout, et beaucoup de gores, les gens oublieront qu'on développe pas vraiment l'histoire. » et du coup, à la fin du manga, on a l'impression qu'on s'est un peu fait arnaquer sur les bords.  Mais malgré tout, j'pense que le manga papier est lui très bon, et de l'animé, on retiendra la fin, qui est profondément injuste, et qui est peut-être la meilleure chose de l'animé.



Danshi Koukousei no Nichijou


Danshi Koukousei est un animé en 12 épisodes qui présente la vie de 3 lycéens japonais tout ce qu'il y a de plus normal. Un film live est prévu pour cette année au Japon

C'est un animé très légers avec un humour très japonais.

Résumé

Tadakuni, Hidenori et Yoshitake sont trois lycéens normaux avec des vies totalement ordinaires.  Danshi Koukousei nous entraîne sur leur pas et nous présentes leurs histoires de lycéens.

Mon avis

Danshi Koukousei, voilà un manga … Spécial.  C'est une pure comédie.  Allez pas chercher de propos cachés, ou de moral dans ce manga.  C'est une vrai comédie, simple et drôle pour peux qu'on aime l'humour japonais.  J'ai été surpris au début, mais au final, c'est vraiment un manga agréable à regarder, et qui vous donne la forme.  Y'a pas grand chose d'autre à dire sur ce manga :  si l'on accroche, il est vraiment drôle, et c'est le manga idéal pour se détendre.


Clannad


Clannad est un Visual Novel ( un genre de jeu  )  développé par les studios Key ( ce qui ont fait Angel Beats ! ) en 2004 et qui se sera vu adapté en film ainsi qu'en un animé de deux saisons ( Clannad et Clannad After Story ).

Même si le film est sorti avant l'animé, je vous conseille de commencer par les animés, et de prendre le film comme une pré-quelle.  D'ailleurs, il me semble que pour réellement voir l'intérêt du film, il faut comprendre parfaitement la fin de l'animé, ce qui n'est pas des masses faciles quand on n'a pas joué au VN ( du coup, je vous redirige vers ce lien ).

Résumé

Clannad nous entraîne sur les pas d'Okazaki Tomoya, un lycéen marginal de troisième année, qui déteste sa vie ennuyeuse et vide de sens, son lycée où il est considéré comme un délinquant puisqu'il sèche et arrive fréquemment en retard en cours. Sa vie changera radicalement le jour où il rencontrera Fukuhara Nagisa, une jeune fille timide et réservée qui aura redoublé à cause de sa maladie.  Poussé par l'envie d'aider son amie, Tomoya se donnera corps et âme pour la soutenir dans ses rêves, elle, et tous ceux qui les soutiendront.  
La deuxième saison est une suite de la première, je ne peux donc pas la résumer sans la spoiler et je me contenterai donc de dire qu'elle est bien plus percutante et touchante que la première.  

Mon avis

Pour qu'un manga soit bon, il faut qu'il soit marquant :  peu importe comment :  personnages, univers, histoires, ambiance, il faut que quelques chose soit transcendant et inoubliable, c'est la condition.  Clannad est marquant, parce qu'il est étrange, profondément étrange et presque dérangeant.  A première vue, c'est un slice of life classique, une petite comédie de printemps, aux accents moralisateurs qui permettent d'être classé en seinen, et non en shojo ou shonen.  Et pourtant, Clannad est bien plus que ça. Là où la première saison est mignonne, agréable et rafraîchissante, avec une touche de drame, la deuxième saison ( Clannad Afet Story ) est quand elle, surtout dans son dernier arc, un concentré d'émotion, un drame pur, digne des Grand Torino, Mystic River et compagnie( et si je compare aux films du camarade Clintou, c'est pas pour rien, ce dernier étant un de mes réalisateurs préférés. ) . Alors ce qui rend ce manga marquant ?  Son humanité. On suit des personnages qui sont humains, je ne peux pas détailler pour ne pas spoiler, mais, par exemple, Tomoya, le personnage principale, a subit quelque chose qui le rend profondément humain.  Les héros de roman ou de manga ont souvent vécu une grande tragédie qui a ruiné leur vie.  La tragédie de Tomoya  n'est pas grande, elle est à notre échelle, et ça la rend encore plus percutante.  C'est un peu ça d'ailleurs l'esprit de Clannad, ce qui est à notre échelle nous touchera forcément plus.  Et ça marche, puisque Clannad est le seul manga qui m'a réellement coupé le souffle, au sens propre du terme, au point que j'ai eu besoin d'arrêter mon épisode et de sortir prendre l'air. Et, malgré tout, malgré cette proximité de notre réalité, le manga n'oublie jamais d'être magique, et, autant grâce au scénario en lui même, que grâce aux magnifiques paysages, le tout baigne dans une ambiance féerique, comme un conte ou un rêve.  
Alors, Clannad s'impose vraiment comme une perle du slice of life, malgré certaines lenteurs, c'est un manga presque traumatisant, tellement il est dur sur certains point, et enivrant d'un autre côté, de part le voyage que l'on effectue en compagnie des personnages.
En général, je vais chercher des enseignements dans ce que je regarde, je pense que chaque œuvre apporte  quelque chose à celui qui la regarde où la lit, même si ce n'est pas le but premier de l'auteur, et c'est parfois même inconscient.  Je n'ai pas trouvé dans Clannad d'enseignement sur le vie, sinon que parfois, il faut un mal pour un bien.



Psycho-Pass


Psycho-Pass est un animé en en 22 épisodes de Naoyoshi  Shiotani, diffusé dans la tranche horaire NoitaminA ( la tranche horaire dédiée aux animés particuliers, et destinés à un public un peu plus averti. ) Une deuxième saison est prévue, mais aucune date n'a été annoncée.

Ce manga est une dystopie, couplée à de la s-f et un thriller :  un formidable mélange qui vaut le détour.  

Résumé

XXII ème siècle. Les hommes ont enfin trouvé le moyen de mesurer instantanément l'état mental d'une personne grâce au Psycho-Pass qui attribue à chaque citoyen, un coefficient de criminalité. Si ce dernier est inférieur à 100, la personne est normale, mais au-dessus de ce chiffre, elle devient un criminel potentiel.  Et si la valeur du psycho-pass augmente trop, la personne est arrêtée et incarcérée par le Bureau de la Sécurité Publique et ses Exécuteurs, des criminels potentiels utilisés par les inspecteurs du Bureau pour faire le sale travail, et ainsi préservé leur psycho-pass.
Tsunemori Akane, avec son Psycho-pass toujours clair, et son rang de major de promotion est une citoyen modèle.  Elle est aussi la seule de sa promotion, selon Sybille, le système qui gère les psycho-pass et les évaluation mentales des gens, à pouvoir devenir inspecteur au Bureau.  
Elle intègre donc l’unité 1  des enquêtes criminelles, au côté de l'inspecteur Ginoza, et de 4 Exécuteurs, dont Kogami Shinya qui semble cacher bien des secrets.  
Entraînée dans les profondeurs de la folie humaine, Akane va se retrouver confrontée à ce qu'il y a de pire dans la civilisation.  Armée de son Dominateur, une arme conçut pour ne fonctionner que contre des gens dont le coefficient de criminalité  est supérieur à 100, elle va devoir affronter la terrible réalité d'un monde, où les hommes se contentent d'obéir aux machines.  

Mon avis

Avec Psycho-Pass, on entre dans cette catégorie de manga qu'on pourrait associer aux plus grands chef-d’œuvres de la littérature. Car ce manga n'a rien à envier à 1984 de Orwell, ou aux romans d'Asimov.  La dystopie est le genre qu'on oppose à l'utopie ( littéralement, le monde qui n'existe pas, ou le monde ). Pourtant, le but de ces deux genres est le même :  dénoncer ce qui ne va pas dans notre monde actuel, et essayer d'aller vers un futur meilleur.  La question que pose P-P est simple : « Dans quel monde souhaitons nous vivre ?  Un monde inéquitable, mais ou chacun à sa chance et peut suivre ses rêves, même si cela peut-impliquer de tout perdre ou un monde où chacun occupe la place qu'on lui a assigné, un monde sans danger, sans risque, sans chômage, mais aussi sans rêve, et sans possibilité de s'élever au-delà de ses limites ? »
A cette question, l'auteur et son équipe se gardent bien de nous proposer une réponse :  ils exposent un problème, nous en donnent toutes les facettes, et c'est à nous de nous faire notre avis, même si, évidement, les choix des personnages principaux sont rarement neutres, et l'ont sent bien à travers eux, l'opinion des réalisateurs sur le problème.
Au de-là de tout ça, de tout le questionnement qu'entraîne PP, car comprenez que la question que j'ai posé plus haut n'est que la partie émergée de l'iceberg, que pour répondre à cette question, il faudra s'en poser beaucoup d'autres, ce qui fait de PP une œuvre ultra complète sur ce point de vue. Au de-là de tout ça, PP est aussi un thriller palpitant et captivant, avec une ambiance unique, presque malsaine.  Ici, la police se contente de tirer quand une machine l'ordonne, et juge les criminels avant même qu'ils aient commis un crime. Alors forcément, ça nous donne un univers et une ambiance plutôt sombre, avec des graphismes qui correspondent, et qui donnent un cachet incroyable au manga.  
Côté intrigue, si les premiers épisodes nous introduisent simplement l'histoire, le contexte et le background, on se retrouve bien vite entraîné dans l’enchaînement d'événements que subit Akané, et plongé dans le passé et les aspirations de chaque personnage, au fil d'une enquête et d'une traque de longue halène. Je considère PP comme un animé vraiment génial, il fait parti de ceux qui m'ont le plus marqué, par son propos, par son ambiance et ses personnages ( mention spéciale à l'antagoniste ) et par son scénario tout simplement captivant.



Btooom !


Btooom !  est un manga écrit par Junya Inoue qui compte actuellement 11 tomes et qui a été adapté en un animé de 12 épisodes.  

Je n'ai pas lu le manga, uniquement, regardé l'animé. Mais on m'a dit que ce dernier n'est pas à la hauteur du manga papier, ce qui est souvent le cas.  Ce qui n'empêche pas l'animé, dont je vais vous parler, d'être très agréable.  

Résumé

Le nouveau FPS phare du marché est le jeu Btooom !, oubliez les sniper et les mitraillettes,  les fusils à pompe et les lances-roquettes, dans ce jeu novateurs, le joueur ne peut compter que sur des grenades et son radar pour s'en sortir. Sakamoto Ryota est un jeune homme de 22 ans, sans travail et qui a arrêté ses études.  Il passe ses journées à jouer à Btooom, où ; alors qu'il n'est rien dans la vrai vie, il est le meilleur joueur du Japon, et le 10 joueur mondiale.  Il joui dans ce monde virtuel d'une grande célébrité.  Pourtant, sa vie va basculée quand il se retrouvera sans savoir pourquoi sur une île déserte, où il sera obligé de jouer à Btooom mais cette fois, dans la réalité.  
Sur cette île mystérieuse, Ryota devra se battre pour sa survie, et se plier à la règle élémentaire de ce jeu mortel :  tuer pour vivre.  

Mon avis

La première chose qu'il faut savoir avec Btooom !, c'est que c'est un moyen de promotion pour le manga du même nom, du coup, on retrouve quelques défauts.  Néanmoins, l'animé fait bien son travail et est plutôt captivant et intéressant.  
C'est bien sur un manga qui s'inscrit dans la veine des Battle Royal ( d'ailleurs, l'inspiration de ce dernier semble totalement assumée ), Hunger Games et compagnie.  Eh oui, ces derniers temps, les fiction de survie en arène ont la côte.  
Alors de ce côté là, Btooom !  est pas des masses innovant, et on retrouve le thème du « J'te fais confiance mais pas trop, et range ton couteau il a l'air de piquer. » on appréciera quand même qu'en bon représentant de son genre, il s'attaque à des questions de sociétés tels que l'influence des jeux vidéos, la télé-réalité poussée à l’extrême, la manipulation bref, Btooom se veut être un manga qui aborde pas mal de thèmes, dommage que tous ne soient que survolés.  
Si on oublie donc les thèmes de société traités, Btooom est bon manga d'action, avec des combats relativement intéressants ( c'est l'avantage de suivre le dixième joueur mondiale, il se sert de ses bombes plutôt bien, et c'est sympas à voir ). Côté personnages, j'ai accroché, surtout côté persos secondaires, on a de tout,  et même  si rien n'est très poussé côté personnalité, le peu que l'on voit suffit à rendre les persos attachants ou profondément antipathiques.  Du côtés des deux protagonistes principaux, Ryota et une jeune lycéenne, j'les ai trouvés assez intéressants ( malgré le fait que notre lycéenne fonctionne comme un aimant à violeur et à la fâcheuse manie de vouloir crever à tout bouts de champs ) même si, avouons le, ils ressemblent plus à des personnages sortis des livres de Francis-Scott Fitzgerald ( donc des persos beaux, intelligents et brillants ) qu'à des geeks perdus sur une île déserte.  
Au final, on se retrouve avec un animé qui n'a rien d'exceptionnel ou de mémorable, mais qui fonctionne et fait ce qu'il a à faire.  Un petit manga divertissant et captivant comme on les aime.



[size=18]
Bakuman[/size=18]

Bakuman est un manga écrit par Tsugumi Oba et dessiné par Takeshi Obata, les deux auteurs de Death Notes. Le manga papier compte 20 tomes et a été adapté en un animé de 3 saisons de 25 épisodes chacunes.

N'ayant pas lu les mangas, et vu que la première saison animé, je me concentrerai sur cette denrière pour vous parler de ce manga.

Résumé

Mashiro Moritaka, surnommé Saiko est un jeune collégien en troisième année, doué pour le dessin et dont l'oncle, ancien mangaka lui a transmis sa passion pour cet art.  Il mène une vie tranquille et normale, à ça prêt qu'au lieu d'occuper son temps libre par ex jeux vidéos ou du sport, il dessine.  Sa vie bascule le jour où le premier de la classe, Takagi Akito, surnommé Shujin, lui propose de devenir mangaka, lui à l'écriture, et Saiko aux dessins.  Ainsi, les deux jeunes collégiens mettent tout en œuvres pour réaliser leur rêve et être publiés. Par la même occasion Saiko promet à Azuki Miho de l'épouser le jour où ses mangas seront adaptés en animés.

Mon avis

Quand on découvre Bakuman après Death Note, on s'attend à quelque chose de monstrueux, parce qu'on va pas se mentir, Death Note reste ce qui se fait de mieux en matière de thrillers, n'en déplaise aux pourtant très bon Doubt, Judge ou King's Game. Alors forcément, quand on arrive dans l'univers de Bakuman, un slice of life dans le plus pur esprit du genre, on est un peu déboussolés, et on se demande où son passés les génies, les shinigami et compagnie. Mais au final, Bakuman est un manga vraiment très spécial, avec une saveur assez unique.
Vous vous souvenez quand je vous avez parlé de Sakurasou no Pet ?  J'avais dit que c'était un manga qu'on ne pouvait apprécier réellement que si l'on connaissait le milieux évoqué, c'est à dire celui de l'art.  C'est un peu là même chose avec Bakuman. Si l'on ne s'intéresse pas à la dimension artistique de l'oeuvre, on peut dire que c'est un slice of life amusant, sans pour autant être transcendant comme des Angel Beats ou des Clannad.  Par contre, si on prend en compte le propos tenus sur l'art, on se rend compte que c'est un manga ultra complet, et absolument génial.
On suit donc deux jeunes collégiens qui font leurs premiers pas dans le monde du manga pro, et on les voit se donner à fond pour leur passion, autant vous dire que ça motive, et que chaque épisodes donne envie d'aller se mettre au boulot, et d'écrire ou de dessiner toute la nuit.  J'vais reprendre l'exemple de Sakurasou, et j'vais cette fois oser une comparaison. Avec Sakurasou donc, on avait une vision assez réaliste et dure de l'art, et c'était sa force. Dans Bakuman, c'est l'inverse, mais l'effet est finalement le même. On a une vision plutôt idéalisée du milieux du manga avec l'éditeur génial, mais surtout avec la réussite immédiate et fulgurante des deux héros. Et c'est là qu'on se rend compte que Bakuman est bien un shonen : nos deux personnages avancent vite, se trouvent des rivaux, et vivent entièrement pour leur art. Alors du coup, on a parfois l'impression que tout est trop facile mais, Bakuman reste une plongée incroyable dans le monde du manga ( et permet de beaucoup mieux le comprendre ) et une merveilleuse source de motivations pour tous les créateurs en herbe.
Alors, pour en revenir au manga en lui même, on ne va pas se leurrer, il n'est pas au niveau de Death Note, mais il ni prétend pas non plus. C'est un shonen, qui se revendique shonen, un slice of life léger et apaisant. Alors scénaristique-ment,  on est pas au niveaux de Death Note, mais d'un autre côté, c'est un manga parfaitement réussi, et à ce compte là, du même niveau que Deaht note, car, s'il paraît plus simple, il remplit, il me semble, à merveille son rôle.


J'ai plus de place dans ce poste donc je continue ma liste dans un post un peu plus loins sur le topic : ICI


Dernière édition par Hyksos le Lun 28 Oct 2013 - 22:04, édité 14 fois

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A la lumière de nos victoires, un poing levé vers la gloire.
Je poserai les mots, comme des galets dans l'eau ...

Les mangas indispensables d'Hyksos ! 839766SignHyksos
Europe est une reine, mais la reine est morte.
Je t'écrirai une chanson pour te parler du monde.


Attention quand je parle en violet, c'est le modo/admin/méchant truc/dangereux qui parle.
Hyksos
Hyksos
Modérateur

Age : 23
Sexe : Masculin
Messages : 1058
Inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par moumoune le Ven 15 Mar 2013 - 23:23

whaouh j'admire ton courage pour avoir ecrit tous ça, moi je n'arriverai pas a faire de telles critique digne d'un libraire!! Lol

mais bon vu que je suis plutot un mordu de manga moi aussi je vais vous dévoiler mes lectures A MOI!! *possessif*

-NARUTO car bon ça reste la base pour moi car cela a été mon tout premier manga que je me suis payer et que j'ai vu a la télé donc la nostalgie l"emporte Wink
-FAIRYTAIL par le meme auteur que......... Monster Hunter en manga (manga court de 5tome), c'est un manga pour moi incroyable sur un monde rempli de guilde de magicien pour faire simple et le plus intéressant et le fait de savoir que même l'auteur ne sait pas encore comment va se finir les problèmes que les héros rencontre.. il a d'ailleur avouer qu'il s'etait tellement emporté dans cet collection que au lieu de faire la dizaine de tome de prevu il en ai deja au 30eme Razz et que a force de vouloir créer pleins de rebondissment il s'est eloigné de l'histoire qu'ils donnaient a la base. FRANCHEMENT je le conseille a tous les fan de manga car pour moi c'est un série passionante qui peut etre est moins interessante dans les 5 premiers tome mais qui apres devient passionante (je n'ai pas beaucoup de synonyme pour ce mot) lorsque le passé des personnages commence a être devoilé

-ONE PIECE je suppose que les mangophiles.... attendez ca existe ce mot??? bref... les mangophiles connaissent mais pour les autres c'est un manga qui raconte les péripéties d'un jeune pirate qui a mangé un fruit du démon, un fruit "magique" en gros, qui lui a conferer le pouvoir de l'homme elastique. Et celui ci va se lancer a la recherche du tresor du roi des pirates qui bien sur est convoité par plein d'autres pirates possedant eux aussi des pouvoirs de fruit du demon... mais avis au acharner car déja 70tome de sorties (en lecture en ligne pour les derniers) donc il y a du boulot a rattraper Wink

apres voila mes coups de coeurs il en existe bien sur plein d'autre d'interessant tel que BLEACH, D GRAY MAN...
moumoune
moumoune
Membre

Age : 23
Sexe : Masculin
Messages : 27
Inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Hyksos le Ven 15 Mar 2013 - 23:57

Eh eh ^^ ! Mes critiques ne sont pas si poussées que ça ^^

Ce que tu dis sur Fairy Tail me fait penser à une conversation que j'ai eu avec un pote y'a pas longtemps : comme toi, il est fan de ce genre de manga ( One Piece, Naruto, Fairy Tail ) alors que c'est pas mon délire. Et justement, le gros reproche que je fais à ce genre de série, c'est que leur auteur ne sait pas où il va et n'a pas de fin précise.
Tout travail artistique commence par une recherche complète. C'est à dire qu'avant de commencer l'écriture,il faut avoir l'histoire : mais l'histoire complète, parce que si tu n'as pas de fin, tu ne peux pas donner une réelle profondeur à ce qui se passe. J'vais prendre l'exemple de FMA ; y'a certains évènements qui arrivent au début de l'histoire, et qui sont des moments clefs pour la fin, de même, y'a des phrases qui sont dites dans le tome 1 qui paraissent insignifiante à première vue mais qui, quand on connait l'histoire, ont une signification. Et la difficulté de l'écriture vient de là : d'être capable de créer une histoire avant un livre.
Écrivant, j'ai l'habitude de se problème, et j'ai beaucoup de mal à créer d'abord l'histoire ( d'où un procédé très simple, commencer par la fin et procédé par flash-back ), et je sais que c'est là la différence entre moi et les auteurs qui vendent bien, et que c'est ce que je dois travailler.

Donc c'est marrant parce que, ce que je reproche à Fairy Tail est pour toi une qualité ^^

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A la lumière de nos victoires, un poing levé vers la gloire.
Je poserai les mots, comme des galets dans l'eau ...

Les mangas indispensables d'Hyksos ! 839766SignHyksos
Europe est une reine, mais la reine est morte.
Je t'écrirai une chanson pour te parler du monde.


Attention quand je parle en violet, c'est le modo/admin/méchant truc/dangereux qui parle.
Hyksos
Hyksos
Modérateur

Age : 23
Sexe : Masculin
Messages : 1058
Inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par moumoune le Sam 16 Mar 2013 - 11:49

Oui c'est vrai que ca peut etre etre un défaut aussi mais il ne va pas non plus totalement en impro, exemple dans le tome 4ou5 je ne sais plus exactement on entend un des personnages dire quelquechose qui pour nous n'a aucun sens et intérêt et là en relisant tous les tomes je réalise que ça colle avec ce qui arrive dans le tome 27 je crois Smile mais j'avoue que dans Full Metal que d'ailleur j'ai lu et adorer il y a plus d'intrigue dedans Smile je n'est pas parler de ce manga car tu l'avais deja fait mais je sais tres bien que lorsque j'ai découvert la fin bah...... J'ai etait vraiment surpris Very Happy
moumoune
moumoune
Membre

Age : 23
Sexe : Masculin
Messages : 27
Inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par RaZiel le Lun 8 Avr 2013 - 1:28

Perso niveau mange moi je conseille Gunnm. J'suis pas trop manga (sauf les inévitables Dragon Ball, Yu-Gi-Oh ou Kenshin, aussi) mais Gunnm c'est le manga qui, selon moi, fais le plus rêver. C'est épique au possible, beau, profond et l'histoire te prends tellement au tripe que tant que t'as pas lu tout les tomes, tu décroche plus, ne dors plus, ne vis plus !
Par contre, mis a part si vous êtes un énorme fan, je ne conseille pas sa suite: Gunnm Last Order.
Ça ressemble pas trop a ce que Yukito Kishiro voulait faire de son œuvre. Last Order c'est un peu comme Resident Evil 5: WTF au possible avec pleins de trucs qui te font te dire que tu sais plus trop ce que tu lis !
Voilà, c'était ma petite contribution. Hyksos, tu m'as fait découvrir Sword Art Online et ça c'est très cool ! Very Happy
RaZiel
RaZiel
Membre actif

Age : 25
Sexe : Masculin
Messages : 121
Inscription : 02/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Hyksos le Lun 8 Avr 2013 - 16:59

Eh eh ^^ Content que ça te plaise ( ce manga n'a pour l'instant déçu personne de mon entourage ^^ ) Je jetterai un petit coup d'oeil à Gunnm, tu conseilles l'animé ou la version papier ?

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A la lumière de nos victoires, un poing levé vers la gloire.
Je poserai les mots, comme des galets dans l'eau ...

Les mangas indispensables d'Hyksos ! 839766SignHyksos
Europe est une reine, mais la reine est morte.
Je t'écrirai une chanson pour te parler du monde.


Attention quand je parle en violet, c'est le modo/admin/méchant truc/dangereux qui parle.
Hyksos
Hyksos
Modérateur

Age : 23
Sexe : Masculin
Messages : 1058
Inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par RaZiel le Lun 8 Avr 2013 - 19:58

Gunnm n'as pas eu le droit a son animé, juste un ou deux OAV pour faire marcher la licence un petit peu donc la version papier ! Smile
RaZiel
RaZiel
Membre actif

Age : 25
Sexe : Masculin
Messages : 121
Inscription : 02/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Jeyzer le Lun 8 Avr 2013 - 20:05

Death Note <3
Jeyzer
Jeyzer
Membre d'or

Age : 30
Sexe : Masculin
Messages : 298
Inscription : 31/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Hyksos le Lun 8 Avr 2013 - 20:13

Oula oui ! J'l'avais complètement oublié celui là ^^ Faudra que j'écrive un petit truc dessus ^^ Merci Jeyzer !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A la lumière de nos victoires, un poing levé vers la gloire.
Je poserai les mots, comme des galets dans l'eau ...

Les mangas indispensables d'Hyksos ! 839766SignHyksos
Europe est une reine, mais la reine est morte.
Je t'écrirai une chanson pour te parler du monde.


Attention quand je parle en violet, c'est le modo/admin/méchant truc/dangereux qui parle.
Hyksos
Hyksos
Modérateur

Age : 23
Sexe : Masculin
Messages : 1058
Inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Jeyzer le Lun 8 Avr 2013 - 20:38

De rien Wink

Par contre ,n'étant pas grand fan de manga , mes connaissances se limitent a death note ,naruto et fulmetal alchimist ,faut que je pense a regarder les autres que tu as cité (notamment Hunter X Hunter ,et One piece, qui ont vraiment l'air de m'interesser ) .

Jeyzer
Jeyzer
Membre d'or

Age : 30
Sexe : Masculin
Messages : 298
Inscription : 31/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Hyksos le Lun 8 Avr 2013 - 21:02

J'ai pas cité One Piece moi x) Mais HxH, j'te le conseil très très fortement ! ( J'suis d'ailleurs en train de les re-regarder )

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A la lumière de nos victoires, un poing levé vers la gloire.
Je poserai les mots, comme des galets dans l'eau ...

Les mangas indispensables d'Hyksos ! 839766SignHyksos
Europe est une reine, mais la reine est morte.
Je t'écrirai une chanson pour te parler du monde.


Attention quand je parle en violet, c'est le modo/admin/méchant truc/dangereux qui parle.
Hyksos
Hyksos
Modérateur

Age : 23
Sexe : Masculin
Messages : 1058
Inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par ~Sigurd-no-Brodir~ le Lun 8 Avr 2013 - 21:05

Je vous conseillerai Samuraï Girls. Ce n'est pas vraiment un Shonen mais bon...
~Sigurd-no-Brodir~
~Sigurd-no-Brodir~
Membre confirmé

Age : 24
Sexe : Masculin
Messages : 65
Inscription : 29/03/2013

http://fr.monsterhunterfr.wikia.com/wiki/Wiki_Monster_hunter_fr

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Reborn D. le Lun 8 Avr 2013 - 21:38

Vous parlez même pas de hokuto no ken :pff: =_=
Reborn D.
Reborn D.
Guilde Adûnakhôr

Age : 25
Sexe : Masculin
Messages : 742
Inscription : 20/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par RaZiel le Mar 9 Avr 2013 - 12:04

En même temps Hokuto No Ken j'ai jamais réellement lu, j'ai du voir deux ou trois épisodes quand j'étais gamin (avec les doublages pas possible) mais ça m'as jamais réellement marqué. ^^'
Après en fouillant un peu ,j'ai encore un manga a proposer: Vagabond, qui retrace l'histoire du samouraï Takezo Kensei (si j'me trompe pas). Le dessin est formidable et la ligne narrative est très bien construite, on s'ennuie jamais ! Very Happy
RaZiel
RaZiel
Membre actif

Age : 25
Sexe : Masculin
Messages : 121
Inscription : 02/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Hyksos le Mar 9 Avr 2013 - 15:17

Toujours pareil, précise si c'est un animé ou un manga papier ^^

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A la lumière de nos victoires, un poing levé vers la gloire.
Je poserai les mots, comme des galets dans l'eau ...

Les mangas indispensables d'Hyksos ! 839766SignHyksos
Europe est une reine, mais la reine est morte.
Je t'écrirai une chanson pour te parler du monde.


Attention quand je parle en violet, c'est le modo/admin/méchant truc/dangereux qui parle.
Hyksos
Hyksos
Modérateur

Age : 23
Sexe : Masculin
Messages : 1058
Inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Jeyzer le Ven 3 Mai 2013 - 23:21

L'anime que je viens de finir et que j'ai juste trop adoré ..... Mirai Nikki <3 *-*

La jvais penser a voir FMA en anime ,ayant lu les deux premiers manga quand j'étais plus jeune et que c'est vraiment cool ,autant continuer Razz
Jeyzer
Jeyzer
Membre d'or

Age : 30
Sexe : Masculin
Messages : 298
Inscription : 31/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Hyksos le Sam 4 Mai 2013 - 16:04

Yep, FMA est vraiment un excellent manga ! ( par contre, regarde Brotherhood, si tu veux l'histoire qui colle au manga papier. )

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A la lumière de nos victoires, un poing levé vers la gloire.
Je poserai les mots, comme des galets dans l'eau ...

Les mangas indispensables d'Hyksos ! 839766SignHyksos
Europe est une reine, mais la reine est morte.
Je t'écrirai une chanson pour te parler du monde.


Attention quand je parle en violet, c'est le modo/admin/méchant truc/dangereux qui parle.
Hyksos
Hyksos
Modérateur

Age : 23
Sexe : Masculin
Messages : 1058
Inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par [CdT]MrDarkBaka le Ven 10 Mai 2013 - 15:40

Si vous aimez les shonen je vous conseille Air Gear
ça part dans des délires bizarre
ça part des fois dans la science(passage assez court mais appréciable)
sinon j'ai lu witch hunter fairy tail monster hunter orage(qui fait 4 tomes pas 5 Razz ) et...c'est tout
[CdT]MrDarkBaka
[CdT]MrDarkBaka
Membre actif

Age : 19
Sexe : Masculin
Messages : 125
Inscription : 13/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Jeyzer le Dim 23 Juin 2013 - 12:07

Bon ,depuis un moment ,je ne fais que voir des animes (meme la veille d'exam xD )Pis voici les animes que j'ai retenu de vraiment bons :

1:Shingeki No Kyojin (Mon anime préféré )
2: Sword Art Online (Un must have ,j'avais des larmes aux yeux quand je voyais cet anime .J'ai pas aimé le débutle début ,mais j'ai adoré après)
3:Steins;Gate (Steins;Gate quoi ,un must have aussi)
4:Mirai Nikki (Un must have aussi)
5:Fullmetal Alchemist Brotherhood(Celui que je vois en ce moment ,je suis a l'ep 5,je trouve ça pas mal pour le moment, mais je sais que ça va devenir intéréssant bientot.

Un conseil : Si vous comptez voir ces animes ,laissez pour la fin Sword Art Online et Shingeki No Kyojin,ces animes sont tellement bons que si vous les voyez au début ,les autres vont vous parraitre fades ...(J'ai fait l'erreur de voir Sword Art Online après Shingeki No Kyojin et le début de SAO m'a parru nul ,heureusement que j'ai continué et que la suite est énorme. J'ai aussi fait l'erreur de voir SAO avant FMA ,du coup en ce moment ,les 5 premiers épisodes de FMA me paraissent moyen ^^' )
Jeyzer
Jeyzer
Membre d'or

Age : 30
Sexe : Masculin
Messages : 298
Inscription : 31/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Hyksos le Lun 24 Juin 2013 - 12:13

J'vois pas du tout ce qu'est Shingeki ...

Mais pour SAO est FMA, c'est pas tant une erreur que ça car les deux mangas n'ont aux final rien à voir, SAO est génial la première fois, la deuxième, il devient un peu long, alors que je regarde FMA pour la 5ème fois sans me lasser. Tu vas voir que c'est un manga qui prend toute sa force à partir de l'épisode 10 ( quoi que j'pourrai te faire des citations de l'épisode 2 que je connais quasiment par coeur ... ) et qui est porté par une histoire vraiment hallucinante.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A la lumière de nos victoires, un poing levé vers la gloire.
Je poserai les mots, comme des galets dans l'eau ...

Les mangas indispensables d'Hyksos ! 839766SignHyksos
Europe est une reine, mais la reine est morte.
Je t'écrirai une chanson pour te parler du monde.


Attention quand je parle en violet, c'est le modo/admin/méchant truc/dangereux qui parle.
Hyksos
Hyksos
Modérateur

Age : 23
Sexe : Masculin
Messages : 1058
Inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Jeyzer le Lun 24 Juin 2013 - 13:31

Shingeki No Kyojin est ,apparemment ,l'anime de 2013 (et ça m'étonnes pas ,j'ai passé ma veille d'examen à regarder cette série ,j'ai à peine eu le temps de réviser). T'as du entendre le nom français de cet anime c'est : Attaque des Titans.


Dans cette série ,y'a des moments tellement Epic et émouvants que je passe mon temps à revoir l'épisode 5 et 6 (Moi qui pourtant n'est pas du genre à aimer revoir des séries.)


Mais je ne te conseille pas de commencer Shingeki maintenant:y'a que 12 épisodes qui sont sortis sur 25 ,et 1 sort chaque semaine.
Vu la façon dont se termine chaque épisode (Toujours une catastrophe qui arrive),c'est la galère d'attendre 1 semaine pour voir ce qui se passe ^^'


( quoi que j'pourrai te faire des citations de l'épisode 2 que je connais quasiment par coeur ... )



Je me rappelle plus de l'épisode 2,(Je suis au 6 là ) mais une citation que j'adore ,c'est quand Edward dit à la fille qui a perdu son chum :


"Relève toi et marche,toi qui a encore tes deux jambes"  <3
C'est la phrase tel qu'elle est dans le manga (J'ai les 2 premiers tomes)j'ai pas trop aimé comment ils l'ont changé dans l'anime :/


Sinon,autre phrase sympa du manga :
"Évite de mourir sous mon commandement,t'es déjà pas un cadeau,j'ai pas envie d'avoir de la paperasse supplémentaire" 
Par le flame alchemist ,qui dit ça à Edward ^^'
Jeyzer
Jeyzer
Membre d'or

Age : 30
Sexe : Masculin
Messages : 298
Inscription : 31/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Hyksos le Lun 24 Juin 2013 - 14:52

L'épisode deux correspond à la première partie du tome 1, c'est à dire aux événements de Lior ( qui impliquent donc la présentation de l'objectif des deux frères, de l'orgueil d'Edoh et de sa volonté ). 

Des phrases sympas, y'a que ça dans ce manga, comme des mises en scène exceptionnelles  ( tu verras l'épisode 10 et sa construction en trois temps ). Après, le manga papier est un poil plus complet que FMa Brotherhood ( on le voit avec le tome 1 qui se déroule sur trois temps :  1 Lior donc présentation de tout ce que j'ai dit plus haut, 2 Youswell, pour montrer que malgré tout Edoh a un coeur et pense aux autres, et 3, le train pour montrer la relation entre Ed et Mustang. 
Et c'est ce genre de truc qu'on a un peu de mal à retrouver dans les autres mangas ...  

Bon, en tout cas, je regarderai un de ces 4 Shingeki histoire de me faire une idée là-dessus. ( Et avance FMA, que ce soit en papier ou en animé, normalement, l'histoire prend un tournant important dans le tome 4 et l'épisode 10 ) 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A la lumière de nos victoires, un poing levé vers la gloire.
Je poserai les mots, comme des galets dans l'eau ...

Les mangas indispensables d'Hyksos ! 839766SignHyksos
Europe est une reine, mais la reine est morte.
Je t'écrirai une chanson pour te parler du monde.


Attention quand je parle en violet, c'est le modo/admin/méchant truc/dangereux qui parle.
Hyksos
Hyksos
Modérateur

Age : 23
Sexe : Masculin
Messages : 1058
Inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par llDragosll le Lun 24 Juin 2013 - 15:48

Je suis d'accord, le suspens qui te mette à chaque fin d'épisode c'est horrible!! (attaque des Titans)
Mais, je te conseillerai de pas trop attendre, parce que les épisodes deviennent payant au bout d'un mois :/
(Même si j'ai réussi à passer outre Wink)
llDragosll
llDragosll
Membre confirmé

Age : 25
Sexe : Masculin
Messages : 62
Inscription : 25/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par † DARKK ‡ le Lun 24 Juin 2013 - 16:51

Jeyzer a écrit:Bon ,depuis un moment ,je ne fais que voir des animes (meme la veille d'exam xD )Pis voici les animes que j'ai retenu de vraiment bons :

1:Shingeki No Kyojin (Mon anime préféré )
2: Sword Art Online (Un must have ,j'avais des larmes aux yeux quand je voyais cet anime .J'ai pas aimé le débutle début ,mais j'ai adoré après)
3:Steins;Gate (Steins;Gate quoi ,un must have aussi)
4:Mirai Nikki (Un must have aussi)
5:Fullmetal Alchemist Brotherhood(Celui que je vois en ce moment ,je suis a l'ep 5,je trouve ça pas mal pour le moment, mais je sais que ça va devenir intéréssant bientot.

Un conseil : Si vous comptez voir ces animes ,laissez pour la fin Sword Art Online et Shingeki No Kyojin,ces animes sont tellement bons que si vous les voyez au début ,les autres vont vous parraitre fades ...(J'ai fait l'erreur de voir Sword Art Online après Shingeki No Kyojin et le début de SAO m'a parru nul ,heureusement que j'ai continué et que la suite est énorme. J'ai aussi fait l'erreur de voir SAO avant FMA ,du coup en ce moment ,les 5 premiers épisodes de FMA me paraissent moyen ^^' )
Merci des conseils et des propositions,
ma descendance (3 ninos !) en consomme régulièrement,
et je n'accroche pas forcément à tous, ceci dit, c'est aussi bien comme ça,
il en faut pour tout les goûts  ;-)
Mais bon, pour voir aut'chose que onepiece, naruto ... fairytail,
j'ai déjà acquis un manga Roji, et c'est cool, y a que les 2 premiers tomes pour l'instant,
et aussi y a du Chi, c'est plutôt gentil, mais franchement, ça change un peu d'ambiance.
Merci encore pour les recommandations et tes choix Jeyzer
† DARKK ‡
† DARKK ‡
Membre de légende

Age : 47
Sexe : Masculin
Messages : 1259
Inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Jeyzer le Lun 24 Juin 2013 - 17:01

Merci encore pour les recommandations et tes choix Jeyzer
De rien ^^'


Au début je comptais pas voir FMA B (j'allais le voir ,mais quand j'ai vu 64 ep ,j'ai abandonné) ,pour la meme raison que je ne veux pas voir Naruto,Fairy Tail ect...
C'est pas qu'ils sont mauvais (Ils ont l'air bon) c'est juste que je n'aime pas trop les animes trop longs (50 ep + ).

FMA est une exception ^^' (Faut croire que la prez' de l'anime par Hyksos + ma lecture des 2 premiers tomes + certains avis m'ont convaincu de le voir. )
Jeyzer
Jeyzer
Membre d'or

Age : 30
Sexe : Masculin
Messages : 298
Inscription : 31/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les mangas indispensables d'Hyksos ! Empty Re: Les mangas indispensables d'Hyksos !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum